Afin de consulter les anciens articles, se rendre dans la rubrique ("SANTE ARCHIVES")

 en bas du menu principal.

                                                                                                                                                                          28 janvier 2019

 

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

 

Télécharger
Le pouvoir du miel
Exemple concret de cicatrisation rapide
le miel.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 4.1 MB

 

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

 

                                                           SANTÉ

                   Le clitoris ne servirait pas qu'au plaisir féminin

L'utilité du clitoris pourrait avoir été démasquée ! Il existait d'ores et déjà deux théories sur la fonction du clitoris, mais après analyse des différentes conséquences physiologiques de l'excitation et de l'orgasme féminins, un chercheur anglais propose une troisième hypothèse bien étayée.

Quand les hommes jouissent, ils libèrent des spermatozoïdes essentiels pour la reproduction. Quand les femmes jouissent... ce n'est que du plaisir ! Or, le clitoris est un organe entièrement dédié à l'orgasme féminin. Vraisemblablement inutile pour la reproduction, pourquoi a-t-il été sélectionné par l'évolution ? Cette question taraude les scientifiques. S'ils ne sont toujours pas d'accords, deux théories sortent du lot.

La première théorie stipule que le clitoris serait un outil très performant pour sélectionner le meilleur partenaire sexuel. Quant à la seconde, elle explique que le maître du plaisir féminin ne serait qu'une relique. En effet, lors de la formation de l'appareil génital du fœtus, les premières phases sont identiques pour les deux sexes. Autrement dit, à ce stade, l'enfant n'est pas encore fille ou garçon, l'appareil génital commence par se développer de la même façon. Par la suite, il se différencie pour correspondre soit à un clitoris soit à un pénis. Ainsi, contrairement à la pensée utilitariste qui clame que toute fonction a été sélectionnée par l'évolution pour son utilité, le clitoris pourrait simplement ne pas avoir été éliminé par cette même évolution car il ne présente aucun désavantage.

Le clitoris serait crucial pour les spermatozoïdes

Mais c'est sans compter sur Roy Levin, scientifique anglais, qui vient de proposer un troisième rôle à ce petit organe (pas si petit que ça d'ailleurs) dans une évaluation de ces fonctions reproductives. Il existerait autant pour le plaisir que pour la reproduction. Roy Levin pense que le clitoris pourrait servir à transporter et retenir le sperme. Mais comment diable pourrait-il faire cela ?

Quand une femme approche de l'orgasme, cela active de nombreuses zones du cerveau. En outre, l'activité cérébrale provoque des changements dans l'appareil génital. Le taux d'oxygène vaginal augmente, facilitant la mobilité des spermatozoïdes. L'acidité vaginale est partiellement neutralisée. Le corps se prépare pour la rencontre entre les spermatozoïdes et l'ovule.

On observe aussi un ballonnement qui retarde le transport du sperme (normalement hyperactif) pour lui laisser le temps d'être activé par des facteurs vaginaux, et ce jusqu'à la fin de l'excitation sexuelle. Toutes ces modifications physiques permettraient au sperme de mieux survivre et auraient une importance majeure pour le succès reproductif, selon Roy Levin.

                                                                                                                                                                                              11 novemebre 2019

 

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

 

Etude pratique et surprenante de l'Institut Pasteur 

LEAU 

 

Un verre d'eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque 100% des personnes au régime comme le démontre l'université de Washington.

 

Le manque d'eau est le facteur N° 1 de la cause de fatigue pendant la journée.

 

Des études préalables indiquent que de 8 à 10 verres d'eau par jour pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d'articulations pour 80% des personnes qui souffrent de ces maux.

 

Une simple réduction de 2% d'eau dans le corps humain peut provoquer une incohérence de la mémoire à court terme, des problèmes avec les mathématiques et une difficulté de concentration devant un ordinateur ou une page imprimée. 

Boire 5 verres d'eau par jour diminue le risque de cancer du colon de 45 % et peut diminuer le risque de cancer du sein de 79% et de 50% la probabilité de cancer à la vessie. 

Bois-tu la quantité d'eau que tu devrais, tous les jours ? 

LE SAVIEZ VOUS ?

 

PERIODES APPROPRIEES POUR LA CONSOMMATION DE L’EAU………...TRES IMPORTANT !!!!!!

 

Boire de l’eau à des périodes bien précises maximise son efficacité dans le corps humain :

- 2 verres d’eau au réveil- contribuent à activer les organes internes ;

- 1 verre d’eau trente minutes avant le repas- aide à bien digérer ;

- 1 verre d’eau avant de prendre une douche- aide à baisser la tension artérielle ;

- 1 verre d’eau avant d’aller au lit vous évite des attaques ou crises cardiaques.

 

Faites suivre aux amis et familles.                                                                                                                                21 octobre 2019

                                                                 

      =*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

 

                                             SANTÉ

Manger des champignons réduirait les risques de cancer de la prostate

 

Pour prévenir le cancer de la prostate, la forme de cancer chez l'homme la plus fréquente, une étude japonaise recommande aux hommes âgés de 50 ans et plus la consommation bi-hebdomadaire de champignons. Mais l'étude rappelle aussi l'importance d'une alimentation saine et équilibrée, plus vitale encore qu'un panier de champignons.

Après avoir suivi un groupe d'hommes pendant 24 ans et un autre pendant 13 années, les chercheurs ont trouvé que ceux qui consommaient des champignons une à deux fois par semaine abaissaient leur risque de cancer de la prostate de 8 %, quelle que soit leur consommation de fruits et légumes, de viande et de produits laitiers, en comparaison avec les sujets qui mangeaient des champignons moins d'une fois par semaine.

Manger des champignons plusieurs fois par semaine

Il ressort aussi qu'une consommation plus importante apportait de plus grands bienfaits. Ainsi, ceux qui mangeaient des champignons trois fois par semaine ou plus enregistraient une baisse de 17 % de risque de développer un cancer de la prostate par rapport à ceux qui n'en consommaient moins d'une fois par semaine.

    Cet aliment semblait particulièrement profitable aux hommes âgés de 50 ans et plus

 

 

Cet aliment semblait particulièrement profitable aux hommes âgés de 50 ans et plus et à ceux qui consommaient de grandes quantités de viande et de produits laitiers mais peu de fruits et légumes. Leurs résultats, relayés par l'International Journal of Cancer, sont les premiers à suggérer qu'il pourrait y avoir une association entre la consommation de champignons et un risque abaissé de cancer de la prostate, qui est la forme le plus fréquente de cancer chez les hommes. « Des études menées sur des organismes vivants ont montré que les champignons ont le potentiel de prévenir le cancer de la prostate, a commenté le chercheur Shu Zhang, chargé de cette étude. Cependant, le lien entre la consommation de champignon et la survenue de cancer de la prostate chez l'homme n'avait jamais été examiné auparavant. À ce que je sache, c'est la première étude de cohorte indiquant le potentiel préventif contre le cancer des champignons au niveau de la population. » 

Champignons et alimentation équilibrée

Le professeur Zhang a ajouté que « les champignons sont une bonne source de vitamines, de minéraux et d'antioxydants, surtout L-ergothionéine », qui permettent de lutter contre le stress oxydatif, qui est un déséquilibre cellulaire causé par une mauvaise alimentation ou à l'exposition à différentes toxines. Ce déséquilibre peut mener à une inflammation chronique, pouvant causer le cancer.

Mais il a cependant tenu à préciser que « bien que notre étude suggère qu'une consommation régulière de champignon pourrait réduire le risque de cancer de la prostate, nous voulons aussi souligner que l'adoption d'une alimentation saine et équilibrée est bien plus importante que de remplir son panier à provisions de champignons ».

                                                                                                                                                                      20 octobre 2019