ANOMALIES MARTIENNES                                                         15 janvier 2019

 

 

CURIOSITY "DÉCOUVRE" UNE SPHÈRE EN LÉVITATION

Cerclée de rouge, la mystérieuse "alien sphere".

Le Rover Curiosity a photographié un rocher sphérique qui semble flotter à quelques centimètres au-dessus du sol. Les aficionados de la planète Mars et du paranormal lui ont déjà trouvé un nom: "The Alien Sphere".


Depuis son débarquement sur le sol martien en août 2012, l’infatigable Rover Curiosity nous abreuve d’images passionnantes, spectaculaires et souvent insolites.

Il ne se passe pas une semaine sans qu’un amateur de mystère ne découvre dans les photos publiées par la NASA des formes étranges, d’apparence animale ou anthropoïde, des ombres intrigantes, ou des pyramides presque parfaites.

D’ordinaire, les hasards de l’érosion, des jeux de lumières et un brin d’imagination suffisent à produire ces artefacts et cette ménagerie martienne.


 

Mais, de temps en temps, l’illusion est si convaincante qu’il devient difficile de se contenter d’une explication rationnelle. C’est le cas de cette sphère, photographiée en avril dernier mais repérée il y a seulement quelques jours, qui semble léviter au dessus du sol. 

Deux facteurs se conjuguent pour rendre cette image particulièrement intrigante: -La forme sphérique de cette pierre que l’on pourrait croire manufacturée.

-L’alignement parfait avec la tâche sombre située en dessous mais qui n'est sans doute qu'une autre pierre. 
 Pris séparément, ces deux éléments ne retiendraient pas l’attention mais leur conjonction produit un effet d’optique saisissant.

Coïncidence amusante, alors que le mystère de la « sphère alien » envahit les blogs et les forums dédiés au 

 

paranormal, les sites scientifiques se font l’écho d’une autre pierre d’aspect et de comportement plus 

 

orthodoxes mais dont la composition enthousiasme les chercheurs.

 

(Pierre ci dessous).

 

      ************

CURIOSITY DÉCOUVRE SUR MARS UN FRAGMENT DE ROCHE CONTENANT DE L’OXYGÈNE

 30 juillet 2015 18:37

 

Trois ans après son arrivée sur la planète rouge, le rover Curiosity nous livre sa dernière découverte : un fragment de roche à haute concentration de quartz, un minéral bien connu sur Terre.

Lamoose, c’est le joli nom attribué à cette roche dont la composition intrigue les scientifiques. Découverte sur Aeolis Mons, une montagne de 5,5 km de hauteur située au coeur du cratère Gale sur Mars, elle serait essentiellement composée de silicium et d’oxygène. Le silicium est un élément qui compose à plus de 25% la croûte terrestre.

Peu avant, Curiosity avait fait la découverte d’une zone d’activité géologique baptisée Missoula, concentrant un mélange de deux types de roches d’aspect argileux et sablonneux : « Nous avons trouvé une aspérité appelée Missoula réunissant deux types de roches, mais c’était vraiment petit et ancré dans le sol. Nous avons utilisé un bras robotique pour prendre un cliché de près grâce à MAHLI (une lentille spécifiquement conçue pour prendre des photos sur Mars), en mettant notre nez directement dedans » précise Ashwin Vasavada, scientifique pour la Nasa sur la mission Curiosity.

L’analyse de la roche Lamoose est désormais entre les mains de la Nasa, qui tentera de comprendre dans quelle mesure la vie a pu un jour être possible sur Mars.

                              

 ****************